La Classification des Espèces
2008-07-07 15:45:58

La théorie de l'évolution, de Vralem Tolterp, voudrait qu'une espèce, si elle subit une mutation, disparaisse au profit de la nouvelle espèce ayant évolué. Si cette théorie pourrait s'appliquer sur la plupart des animaux de la planète, elle s'est rapidement avérée erronées quand Elve Samir Falconienne a défini la Classification des Espèces.
La différence entre ces deux théorie est simple : la Classification ajoute une donnée sensible : une espèce intelligente, ou en passe de l'être, refusera, inconsciemment, d'évoluer si ladite évolution est soit trop brutale, soit mal acceptée. Un bon exemple en est l'entière classe des démons.

La Classification des Espèces sépare donc l'ensemble des êtres vivants de Leekatt en un nombre de classes. Chaque espèce d'une classe A étant une espèce d'une classe B inférieure, ayant subit une des cinq évolutions majeures de Falconienne.

*  *  *


On retrouve donc, tout en bas de cette échelle des espèces, la classe des éthérés, qui regroupe les différents être vivants de Leekatt dépourvus de corps. Ceci englobe les mort-vivants, les fantômes, mais également les Insufflés, ces âmes implantées dans des corps artificiels tels que les Geronems ou les Matériaux de pouvoir. En somme, toutes les âmes dont le corps est dépourvu de vie.

Viennent ensuite les animaux, êtres simples, régits par l'instinct. Certaines espèces sont abusivement classées comme des animaux alors qu'elles bénéficient d'un intellect développé et de balbuciements de civilisation - un bon exemple en est les Velances - tandis que d'autre sont jugées trop faibles, trop incomplètes pour être considérées comme des Humes.

Les humes, donc, sont les suivants. Et vous l'aurez peut-être compris, se différencient des animaux par l'intelligence, la mémoire et plus généralement le développement de traditions ou de civilisations. Quoi que vague, la définition a su se trouver une place correcte dans les peuples de Leekatt.

La magie est le prochain palier, et domaine des mujyks. Tout être capable d'influencer la magie, qu'elle soit pure ou basée sur des préceptes erronés, désigne indique sans équivoque l'appartenance à cette nouvelle classe.

Vient ensuite l'immortalité. Le manque d'espèces ayant évolué à ce stade rendent les elfes majoritaires, et de fait la classe a pris ce même nom. Pourtant, on retrouve d'autres formes de vie dans cette classe, tels les Lokh-nars. Il faut noter que l'immortalité n'est basée que sur la durée de vie, et est à différencier de l'invulnérabilité. La vie des elfes est mortelle, et ne joui que d'une durée supposée infinie, quoi que ses membres finissent irrémédiablement par décéder, le plus souvent d'accidents.

L'immortalité de l'esprit, c'est à dire la capacité à renaitre avec la mémoire de son existance, a donné naissance aux démons. Des capacités à appréhender la magie bien supérieures à la moyenne viennent également avec ce titre, mais l'évolution majeure de Falconienne reste cette capacité à vivre plusieures existences tout en conservant la mémoire des précédentes.



Tout © Leekatt